La vie en vert, à quel prix?

Entremont (Screen Vision)

Vous avez déjà vu comme le marché nous inonde de produits et services « verts »? De nombreuses entreprises et de nombreux domaines d’activités optent pour plus d’écologie et c’est l’une des plus grandes chances (et nécessités) de notre génération. Ecogîtes, écoquartiers, écogestes, écomagazines, zéro CO2, chacun d’entre nous a le choix de vivre et de travailler en laissant entrer plus de nature et par conséquent plus de bien-être dans notre quotidien.

Plutôt à la mode en français (écotendances), responsable en anglais (greenbusiness) et même un peu retro en allemand (Ökowelle), cette vague verte me pousse à une réflexion bien précise.
Nous imposons par exemple de plus en plus d’écologie aux agriculteurs suisses, nous sommes souvent prêts à payer un produit plus cher puisqu’il est plus respectueux de l’environnement, mais lorsque le coût d’un déplacement à pied plutôt qu’en voiture ne coûte qu’en temps et non en francs suisses, notre confort et nos habitudes nous amènent à négliger l’aspect environnemental. Exemple le pédibus, un concept génial de bus pédestre pour écoliers qui coûte zéro centimes (et zéro CO2) aux parents, mais qui nécessite un « sacrifice » qui ne s’achète pas, celui de prendre le temps.

Quels prix sommes nous prêts à payer pour plus d’écologie dans notre quotidien?
Bel été et bonnes vacances que je vous souhaite entre bleu ciel et vert nature…


1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucun vote)
Loading ... Loading ...
Catégorie: Développement durable, Environnement, Famille, Général, Tourisme, Travail | Commentaires fermés

Comments are closed.